Quelques Bonnes pratiques pour sécuriser son site Web

Quelques Bonnes pratiques pour sécuriser son site Web

Environ 30 000 sites Web subissent quotidiennement une cyberattaque. À mesure que votre site Web se développe, il est inévitable que quelqu’un tente de le pirater. Alors, que faut-il faire pour assurer votre sécurité ?

Près de la moitié des entreprises dans le monde déclarent avoir subi une cyberattaque en 2019. Seulement 40% des entreprises se disent prêtes à gérer les cyberattaques.

Yahoo, Equifax et Sony ne sont que quelques géants de l’entreprise tombés entre les mains des criminels du numériques. Cependant, ce sont  les petites entreprises qui sont les plus touchées.

Selon le rapport d’enquête sur les violations de données 2019 de Verizon, 43% des piratages se produisent dans de petites entreprises.

Toute entreprise peut voir son site web ciblé par des pirates. Il existe une multitude de menaces de sécurité telles que les logiciels malveillants, les attaques par force brute, les injections SQL et les attaques DDoS qui peuvent être utilisés pour voler les données des clients ou bien d’autres informations sensibles.

Voici 8 étapes à suivre pour vous assurer que votre site web est bien sécurisé

1. Empêcher les spams

Nous avons tous été contactés par un prince nigérian ou un parent éloigné qui nous propose de récupérer un héritage conséquent. Ce genre de messages c’est ce qu’on appelle les spams. Ils sont ennuyeux, mais relativement inoffensif s’ils sont ignorés.

Cependant, le spam est parfois plus malveillant. Le spam sous forme de commentaires est extrêmement courant sur les sites Web. Les robots peuvent marteler la section des commentaires de votre site Web avec des liens vers un autre site afin de créer des backlinks. 

Ces commentaires nuisent à votre site Web parce que les liens de phishing peuvent contenir des logiciels malveillants qui peuvent nuire aux visiteurs de votre site Web s’ils cliquent dessus. 

De plus, les robots d’exploration de Google peuvent souvent détecter les URL malveillantes et pénaliser votre site Web pour l’hébergement de spam. Cela écrasera votre classement SEO.

Solution

Si vous avez créé votre site Web avec des outils comme Webflow, ou  Disqus ou des plugins similaires peut vous aider à identifier et à modérer les commentaires avec une intégration de code rapide. Disqus par exemple fait un excellent travail de filtrage du spam, et de nombreux webmasters et experts en cybersécurité l’utilisent. 

2. Se protéger contre les attaques par déni de service (DDoS)

Ce graphique de Wikipédia illustre comment les pirates font appel à une armée d’ordinateurs pour effectuer une attaque DDoS. 

Les attaques DDoS fonctionnent en écrasant un site Web avec de fausses demandes. Accablés par ce barrage, les serveurs tombent en panne, mettant le site Web hors ligne et parfois même ouvrant des vulnérabilités de sécurité pour que les pirates informatiques entrent et injectent du code malveillant. Lorsque votre site Web plante pendant une période de temps, cela affecte votre réputation et vos résultats. Ces attaques sont également en augmentation. Au troisième trimestre de 2020, les sites Web ont enregistré une augmentation de 50% des attaques DDoS par rapport à 2019.

Solution

La protection contre les attaques DDoS commence par l’utilisation d’un fournisseur d’hébergement réputé. Les bonnes sociétés d’hébergement feront des choses comme des tests de stylet réguliers, qui sont un moyen contrôlé de tester les vulnérabilités, et d’effectuer une surveillance diligeante du réseau. 

3. Se défendre contre l’injection SQL

 Voici un autre petit cauchemar que les pirates aiment utiliser pour accéder à des informations sensibles. La plupart des bases de données de serveurs Web sont gérées par SQL. L’injection SQL implique que les pirates utilisent leur propre code SQL, le saisissent et accèdent à des données sensibles. Les serveurs victimes de ce type d’attaque ne sont pas en mesure de faire la différence entre les requêtes SQL normales et celles qui ne sont pas légitimes.

 

4. Installez un certificat de sécurité SSL

Les gens ont tendance à paniquer lorsqu’ils accèdent à un site Web et ne voient pas de symbole de verrouillage ou de https. Obtenir ces messages contextuels induisant de l’anxiété, avertissant des risques de sécurité potentiels, n’inspire pas une navigation sereine et sûre. Les sites Web sans certificat SSL ont également tendance à être moins bien classés dans les recherches Google. Un certificat SSL est une mesure de sécurité nécessaire pour tout type de page Web. L’installer devrait être une norme, en particulier pour les sites de commerce électronique où les utilisateurs saisissent des informations sensibles.

Les certificats de sécurité SSL chiffrent les données dans les deux sens entre un serveur et l’ordinateur de quelqu’un. Une connexion cryptée SSL empêche les informations sensibles telles que les informations de connexion, les cartes de crédit et autres données client saisies dans les formulaires d’être exposées.

5. Sauvegardez votre site Web et toutes ses données

Lorsqu’il s’agit de sécuriser votre site Web, vous devez toujours vous préparer au pire. De toute évidence, vous ne voulez jamais être dans une situation où votre site Web est compromis. Mais en cas de problème, votre vie sera beaucoup plus facile si votre contenu est complètement sauvegardé. 

Solution

Essayez donc d’utiliser un plugin de sauvegarde, comme BackupBuddy, pour vous assurer de ne rien perdre sur votre site Web à la suite d’une attaque.

BackupBuddy est l’un des cinq meilleurs plugins de sauvegarde WordPress.

Certains de ces plugins de sauvegarde sont également fournis avec des mesures de sécurité intégrées, qui peuvent vous aider à prévenir une attaque. 

6. Utiliser un formulaire fiable pour les paiements en ligne

Que l’on utilise des cartes de crédit, des paiements en ligne ou des paiements PayPal, on souhaite que cela se fasse via un fournisseur de confiance. Le mieux c’est d’utiliser des API de services comme Stripe et Paypal, les deux leaders de l’authentification des paiements en ligne.

7. Protéger les pages importantes avec un mot de passe

Garder vos informations d’identification d’administrateur hors des mains de mauvais acteurs équivaut à la sécurité du Web. Mais avec cela, il est judicieux de protéger par mot de passe les autres contenus, dossiers de pages et collections CMS.

N’accordez les autorisations qu’à ceux qui en ont besoin. Assurez-vous que votre site Web dispose d’une fonction de protection par mot de passe des pages et des dossiers individuels. Cela vous donnera un contrôle précis sur les personnes autorisées à entrer et éventuellement à apporter des modifications.

8. Restreindre les téléchargements de fichiers

Permettre aux visiteurs du site Web de télécharger des fichiers sur votre site Web peut être risqué. En effet, tout fichier peut potentiellement contenir un script qui exploite les vulnérabilités de votre site Web lorsqu’il est exécuté sur le serveur.

Dans certains cas, la nature de votre site Web peut nécessiter le téléchargement de fichiers. Par exemple, vous pouvez souhaiter que les utilisateurs ajoutent des photos de vos produits lorsqu’ils rédigent un avis. Dans ce cas, vous devez toujours traiter tous les téléchargements comme une menace potentielle. 

Vous pouvez également le configurer pour que tous les fichiers téléchargés soient stockés dans un dossier ou une base de données à un autre emplacement.

Cependant, la solution simple consiste à éviter complètement les téléchargements de fichiers, ou au moins à restreindre les types de fichiers pouvant être téléchargés sur votre site.

 

Conclusion

 

La sécurité du site Web doit être l’une des principales priorités. 

Se protéger et protéger les utilisateurs contre les pirates est un processus continu. Même si on prend toutes les mesures nécessaires, ont doit toujours être vigilant et le faire aussi souvent que possible afin de garantir la sécurité de ses données car tout comme la technologie évolue, les nouvelles façons de hacker évoluent tout aussi vite !

Sources

https://cyberexperts.com/website-security-practices/

https://www.quicksprout.com/website-security/

https://www.techrepublic.com/article/how-to-protect-your-websites-database-from-hackers/

https://webflow.com/blog/website-security-checklist


Saliha Beddek

1
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *