KANBAN : une méthode agile en développement IT

KANBAN : une méthode agile en développement IT


Qu’est-ce que Kanban?

Kanban est une méthode agile.

Kanban est un terme japonais qui signifie « étiquette » ou « signal visuel ». Elle est basée sur le principe de la limitation du nombre de Travaux A Faire (TAF). L’objectif de Kanban est d’éviter le gaspillage en assurant l’amélioration continue du processus. L’équipe définit les limites du TAF pour chaque étape du processus Kanban. Le flux du travail est contrôlé visuellement.

Méthodologie Agile  est une méthode parmi d’autres de développement de logiciels basée sur le développement itératif et incrémental, par opposition aux méthodologies traditionnelles de développement de logiciels linéaires ou en cascade. Une méthodologie agile fournit un cadre pour la conception, le développement et les tests de solutions logicielles tout au long de leur cycle de vie.

Site HEFLO (lire la suite)

Dans la méthode Kanban le projet est découpé en plusieurs petites activités (TAF). Il est possible de commencer même si le client n’a pas encore donné toute l’étendu du projet. Avec Kanban l’attention est plutôt de livrer rapidement de petites taches comme elles arrivent. (Produire ce qu’il faut, quand il faut).

Un workflow Kanban

Dans la méthode Kanban le visuel est très important. Chaque membre de l’équipe doit avoir un visuel de son travail à faire, du travail des autres et de l’ensemble des « TAF » du projet. Cette visibilité peut être faite avec des outils informatiques comme : Trello , Jira. Ces outils ont surtout un avantage pour un travail à distance des membres de l’équipe de développement. (Article Trello)

Outil visuel Kanban numérique

Bien souvent le visuel utilisé va être un grand tableau au mur avec différentes colonnes et des post-it pour chaque tache.

Tableau Kanban simple

Avec le tableau Kanban, le travail se fait donc de gauche de droite : chaque étiquette part de la colonne « A faire » pour finir dans la colonne « Terminé ». Pour limiter la quantité de travail en cours, le principe de base est qu’une colonne ne doit jamais avoir plus d’un certain nombre d’étiquette définit au départ du projet suivant la taille de l’équipe.  Si les colonnes « En cours » et « A tester » atteignent la limite décidée, Kanban veut qu’aucune nouvelle tâche ne soit ajoutée. Il est alors possible de faire d’autres tâches non liées directement à la réalisation du projet ou d’aider les autres membres de l’équipe.

A mon avis

De mon point de vu l’avantage de cette méthode ? Comme il est possible de découper le projet en différent « TAF » il suffit pour un nouveau arrivant dans l’équipe, comme par exemple un stagiaire, de prendre un post-it et de coder ou débugger la tache. Pas besoin de connaitre l’intégralité du projet. De plus, l’aspect visuel et coloré permet de voir facilement l’avancé du projet avec le décalage des taches de gauche à droite. Chaque membre du projet voudra à la fois faire avancer sa tache mais aussi que l’ensemble du projet avance.

Les sources de cet article :


0
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *